Navigation – Plan du site
Cahier « Traduire en équipe »

Le Club de Stuttgart

Isabelle Hofmann et Marie-Céline Georg
p. 54-56

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Plan

À l’heure du numérique, rien ne vaut une rencontre en chair et en os
Effectifs restreints, efficacité accrue

Aperçu du texte

Il est déjà difficile d’acquérir une clientèle compatible avec notre profil professionnel. Comment alors la fidéliser quand la demande commence à dépasser nos propres capacités ? Partager le travail, c’est facile à dire mais pas toujours simple à réaliser dans la pratique. Voici la voie sur laquelle se sont engagées quelques collègues, de part et d’autre du Rhin.

Classique : la demande « de trop » vous tombe sur la tête au mauvais moment. Refuser risque de vous faire perdre le client. Et il faut réagir vite, trouver rapidement un ou une collègue disponible avec un profil correspondant à la demande : un tour de passe-passe qu’il s’agit de maîtriser.

À la réflexion, il vaudrait mieux s’y prendre avant que la demande n’arrive et se construire un réseau performant, prêt à l’action « pour le cas où ». Toutes les conditions de la collaboration devraient être éclaircies à l’avance, surtout s’il s’agit de répartir une grosse commande sur plusieurs épaules. Être obligés de s’entendre chaque fo...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Hofmann et Marie-Céline Georg, « Le Club de Stuttgart », Traduire, 233 | 2015, 54-56.

Référence électronique

Isabelle Hofmann et Marie-Céline Georg, « Le Club de Stuttgart », Traduire [En ligne], 233 | 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 21 août 2017. URL : http://traduire.revues.org/749 ; DOI : 10.4000/traduire.749

Haut de page

Auteurs

Isabelle Hofmann

Isabelle Hofmann est traductrice de l’allemand vers le français et interprète spécialisée dans les métiers de l’industrie. Microbiologiste de formation, elle est domiciliée depuis plus de 30 ans en Allemagne. Elle est membre du BDÜ, où elle a fait partie du bureau de la section bavaroise entre 2011 et 2015.

Marie-Céline Georg

Marie-Céline Georg est traductrice de l’anglais et de l’allemand en français depuis 18 ans et vit en Alsace. Touche-à-tout par nature, elle travaille principalement dans des domaines techniques et scientifiques (optique électronique, capteurs, chimie), mais aussi en histoire, économie et loisirs créatifs.

Haut de page
  • Logo Syndicat national des traducteurs professionnels
  • Revues.org