Navigation – Plan du site
Cahier « La traduction sportive »

Golf et traduction : de la page blanche à la balle blanche

Céline Graciet
p. 24-27

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2018.

Plan

Quand la traduction se révèle utile sur le green
De l’humilité dans son swing et au bureau
La collaboration, encore et toujours

Aperçu du texte

La pratique d’un sport est bien entendu utile quand on a la chance de se voir confier des documents à traduire sur ce thème. Il y a quelques années, j’ai eu le bonheur de traduire des brochures destinées à la formation d’entraîneurs de foot, et cela reste mon projet préféré. Quoi de plus agréable que de mettre ses années d’expérience et de pratique d’un sport qu’on aime au service de son activité professionnelle ? Je traduis aussi régulièrement les documents d’un nouveau club de golf, ce qui me ravit, car si le foot est mon sport de toujours, le golf est mon obsession actuelle, et j’aime à penser qu’il s’agit d’une forte formation professionnelle continue. En effet, la dimension psychologique de ce sport peut aider à élaborer des stratégies permettant à n’importe qui d’enrichir sa vie professionnelle, notamment dans les domaines suivants : concentration, discipline, gestion du stress, progression, compétences relationnelles et travail en équipe. Ce transfert de compétences ne se fai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Graciet, « Golf et traduction : de la page blanche à la balle blanche », Traduire, 234 | 2016, 24-27.

Référence électronique

Céline Graciet, « Golf et traduction : de la page blanche à la balle blanche », Traduire [En ligne], 234 | 2016, mis en ligne le 15 juin 2018, consulté le 23 avril 2017. URL : http://traduire.revues.org/792 ; DOI : 10.4000/traduire.792

Haut de page

Auteur

Céline Graciet

Céline Graciet est traductrice de l’anglais vers le français depuis 16 ans. Elle travaille pour des clients dans des secteurs variés, dont le développement international, la protection de l’environnement, le marketing, le sport, le fitness et le bodybuilding. Se sentant coupable de passer des journées heureuses à exercer une profession aussi enrichissante que passionnante, elle a décidé il y a quatre ans de commencer à jouer au golf pour introduire une source de frustration intense dans son existence et parvenir ainsi à un meilleur équilibre dans sa vie par trop paisible.

Haut de page
  • Logo Syndicat national des traducteurs professionnels
  • Revues.org