Navigation – Plan du site
Cahier « La traduction sportive »

Traduction sous adrénaline

Heather Watson
Traduction de Hélène Ladjadj
p. 55-59

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2018.

Plan

Au départ
En Italie
Au-delà de la traduction
Forcella/forcellone
Un travail, plusieurs facettes…
Pour finir

Aperçu du texte

Au départ

Mes premiers pas dans le domaine de la course moto datent de 2006, avec le Championnat du monde de vitesse moto puis, à partir de 2008, le Championnat du monde de Superbike. Si ma fonction officielle a toujours été « chargée de presse », sa réalité, impliquant des rencontres avec des équipes italiennes et des concurrents internationaux dans le cadre des courses, exigeait bien sûr des aptitudes diverses et notamment la traduction et l’interprétation.

Petit flashback… Titulaire d’un BA (diplôme de premier cycle d’une université britannique, 2001) en italien et en espagnol, j’ai principalement travaillé en Italie depuis, hormis une courte période passée à Londres. J’ai commencé chez Ducati Motor Holding en 2004 à Bologne, où j’étais chargée de la relecture et de la mise à jour du site internet avant de décrocher, en 2008, le poste dont je rêvais depuis un bon moment : travailler pour le fameux département Corse (Courses) au titre de chargée de presse de l’équipe officielle Duca...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Heather Watson, « Traduction sous adrénaline », Traduire, 234 | 2016, 55-59.

Référence électronique

Heather Watson, « Traduction sous adrénaline », Traduire [En ligne], 234 | 2016, mis en ligne le 15 juin 2018, consulté le 25 juillet 2017. URL : http://traduire.revues.org/802 ; DOI : 10.4000/traduire.802

Haut de page

Auteur

Heather Watson

Linguiste convaincue depuis qu’elle a découvert le français et le latin à l’âge de neuf ans, Heather Watson est traductrice et rédactrice depuis une dizaine d’années. Britannique, elle vit aujourd’hui en Émilie-Romagne (Italie) où elle traduit et relit de l’italien, et parfois de l’espagnol et du français, vers l’anglais. Ses domaines de spécialisation sont notamment le secteur automobile, la communication et le marketing, le tourisme, les arts, la presse, les produits alimentaires et les boissons, ainsi que le luxe. Membre du Chartered Institute of Linguists, elle est titulaire d’un diplôme de premier cycle en langues modernes et d’un Master en traduction. Elle consacre également son activité de journaliste à temps partiel aux sports mécaniques, un univers qui est devenu le sien depuis de nombreuses années.
Site web : www.racinglines.org

Haut de page
  • Logo Syndicat national des traducteurs professionnels
  • Revues.org