Navigation – Plan du site
Cahier « Le luxe en traduction »

Langage du luxe, luxe du langage

Laura Cattaneo
Traduction de Christine Cross
p. 5-11

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Aperçu du texte

L’objet de cet article est de partager quelques propos sur le langage du luxe, en me référant essentiellement à la langue italienne, et ce du point de vue d’une professionnelle des métiers linguistiques.

Penchons-nous tout d’abord sur le mot « luxe » lui-même. De nos jours, le terme « luxe » est tellement galvaudé qu’on peut l’appliquer à presque tout et n’importe quoi, du papier hygiénique à la joaillerie. Il en résulte que les marques, produits et services véritablement haut de gamme l’ont plus ou moins banni de leur vocabulaire, en le remplaçant – dans le meilleur des cas – par un registre verbal destiné à transmettre au consommateur la notion de luxe intrinsèque à chaque marque, passant ainsi du « luxe » à « l’expérience du luxe ». En italien, le luxe se dit lusso. Tout comme l’adjectif correspondant lussuoso et des dérivés tels que deluxe et prestigioso, il a connu le même sort que son équivalent dans d’autres langues : à force d’être utilisé à tort et à travers, le mot a perdu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laura Cattaneo, « Langage du luxe, luxe du langage », Traduire, 235 | 2016, 5-11.

Référence électronique

Laura Cattaneo, « Langage du luxe, luxe du langage », Traduire [En ligne], 235 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 22 février 2017. URL : http://traduire.revues.org/829 ; DOI : 10.4000/traduire.829

Haut de page

Auteur

Laura Cattaneo

De langue maternelle italienne, Laura Cattaneo est une professionnelle chevronnée de la traduction, de la transcréation, de la révision et de la curation de contenus, dont les langues de travail sont l’anglais et le français. Ses domaines de prédilection sont, d’une part, la traduction et la transcréation de textes de marketing et la publicité. Après des études de langues, elle s’est lancée dans le marketing et la gestion des créations au service du secteur hôtelier, un apprentissage au travail en international, à la communication d’entreprise et aux nuances multiples de l’univers du luxe qui lui a permis de se munir d’atouts désormais exploités dans son rôle de traductrice freelance axée sur le langage et la communication. En tant que professionnelle indépendante travaillant pour son compte, Laura conseille également les entreprises, qu’il s’agisse de multinationales ou ciblant des secteurs de niche ou du charme, pour les aider à adapter leur approche du marché italien aux attentes du public local.

Membre accrédité d’ANITI (Association nationale italienne de traducteurs et d’interprètes)
Membre accrédité (MCIL) de CiOL (Chartered Institute of linguists, UK)

Haut de page
  • Logo Syndicat national des traducteurs professionnels
  • Revues.org