Navigation – Plan du site
Cahier « Le luxe en traduction »

Une langue de la Haute Couture ?

Sidonie Larato
p. 56-65

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

Introduction
La Haute Couture, un univers du luxe
Dans les coulisses du défilé, l’élaboration du texte
L’italien de la mode médiatique, une langue strass et paillettes
L’italien des professionnels de la mode, une langue baleines et corset
« L’Olympe de la Haute Couture »
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Haute horlogerie, joaillerie, vins et alcools, design, automobile, mode bien sûr : les « industries du luxe » recouvrent des secteurs extrêmement divers dont le point commun n’est pas le contenu mais le positionnement. Comme l’expliquent J.-N. Kapferer et V. Bastien dans leur ouvrage de référence, Luxe oblige, le luxe est un segment de marché, à distinguer notamment du « haut de gamme » ou du « premium » avec lesquels on le confond parfois.

La question de la spécificité du luxe se pose aussi d’un point de vue linguistique : est-ce qu’il existe une langue propre au luxe ? Je me suis penchée très concrètement sur le sujet à l’occasion de missions un peu particulières, que j’ai menées dans le cadre de défilés de Haute Couture pour une célèbre maison italienne. Qu’en est-il, donc, dans le domaine de la mode : existe-t-il des codes linguistiques propres à la Haute Couture ?

Le travail qui m’était confié consistait à traduire, de l’italien vers le français, la description des l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sidonie Larato, « Une langue de la Haute Couture ? », Traduire, 235 | 2016, 56-65.

Référence électronique

Sidonie Larato, « Une langue de la Haute Couture ? », Traduire [En ligne], 235 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://traduire.revues.org/848 ; DOI : 10.4000/traduire.848

Haut de page

Auteur

Sidonie Larato

Rédactrice et traductrice indépendante depuis 2010, Sidonie Larato travaille de l’italien et de l’anglais vers le français dans les domaines des industries créatives, du luxe et des affaires européennes. Spécialiste de l’Italie et de l’Europe contemporaine, elle est titulaire d’un doctorat d’histoire et du Diploma in Translation (DipTrans) du Chartered Institute of Linguists.

Haut de page
  • Logo Syndicat national des traducteurs professionnels
  • Revues.org