Navigation – Plan du site
Cahier « Le luxe en traduction »

Emprunts et malentendus dans la mode italienne

Anna Rita Parente
p. 66-68

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Aperçu du texte

L’ouverture de la langue italienne aux emprunts lexicaux est un phénomène connu de longue date qui s’est développé assez naturellement. Le français en particulier a représenté pendant plusieurs siècles la langue de la Culture avec un grand C. Aux xvie et xviie siècles, dans les domaines du costume, de la gastronomie et des arts décoratifs, les références au français sont particulièrement fréquentes. Avec le temps, cette tendance s’est généralisée, en s’étendant à d’autres langues, dont l’anglais, et à d’autres secteurs. La politique d’autarcie linguistique voulue par le régime fasciste n’a guère eu d’effet et, en dépit des interdictions et des mesures coercitives imposées durant cette période, on a recommencé dès la fin de la Seconde Guerre mondiale à puiser abondamment dans les nouvelles langues dominantes, l’anglais américain en tête.

L’italien de la mode ne fait pas exception ; il regorge même d’emprunts lexicaux à d’autres langues parmi lesquelles le français fait incontestableme...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anna Rita Parente, « Emprunts et malentendus dans la mode italienne », Traduire, 235 | 2016, 66-68.

Référence électronique

Anna Rita Parente, « Emprunts et malentendus dans la mode italienne », Traduire [En ligne], 235 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 22 février 2017. URL : http://traduire.revues.org/850 ; DOI : 10.4000/traduire.850

Haut de page

Auteur

Anna Rita Parente

Docteur en histoire ancienne, Anna Rita Parente a travaillé longtemps dans l’enseignement universitaire et dans la recherche en histoire et archéologie. Installée en France depuis 2009, elle a créé sa société en 2013 : Zetema, un mot d’origine grecque qui signifie recherche, spécialisée dans la traduction français/italien, la formation et la rédaction en italien. Ses domaines d’intérêt et d’intervention sont prioritairement le luxe, l’art et l’histoire, ainsi que le tourisme et les loisirs.

Haut de page
  • Logo Syndicat national des traducteurs professionnels
  • Revues.org