Navigation – Plan du site
Cahier général

La traduction des expressions figées : langue et culture

Mohamed Saad Ali
p. 103-123

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

Introduction
1. Problématique
2. Méthode d’analyse
3. Les études sur le figement et sa traduction
4. Le flottement terminologique
5. Les caractéristiques principales des expressions figées
6. Figement et traduction
6.1. Difficultés de traduction des expressions figées
6.1.1. L’opacité sémantique
6.1.2. Les restrictions morphosyntaxiques
6.1.3. La limitation paradigmatique
6.2. Comment traduire les expressions figées ?
6.3. À la recherche des équivalences
6.4. Le figement dans le Coran
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le lexique d’une langue ne se compose pas seulement de mots simples, mais aussi d’expressions et de mots composés. Autrement dit, il comprend aussi bien des unités monolexicales que des unités polylexicales. Le premier groupe est très largement abordé dans bon nombre d’études linguistiques diverses et variées. Quant au deuxième, il fut pendant longtemps laissé de côté, ou abordé partiellement dans quelques ouvrages spécifiques. Soulignons que cette « négligence » ne provient pas d’un manque d’importance, car le figement est un procédé qui assure le renouvellement du lexique (Mejri, 2000 : p. 42), et « une langue qui ne produit plus de SF (Syntagmes Figés) est une langue vouée à la disparition » (Mejri, 2012 : p. 146).

Selon nos recherches, la théorie de la phraséologie aurait été élaborée pour la première fois par Bally dans son Traité de stylistique :

Si, dans un groupe de mots, chaque unité graphique perd une partie de sa signification individuelle ou n’en conserve aucun...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mohamed Saad Ali, « La traduction des expressions figées : langue et culture », Traduire, 235 | 2016, 103-123.

Référence électronique

Mohamed Saad Ali, « La traduction des expressions figées : langue et culture », Traduire [En ligne], 235 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 28 avril 2017. URL : http://traduire.revues.org/865 ; DOI : 10.4000/traduire.865

Haut de page

Auteur

Mohamed Saad Ali

Mohamed Saad Ali est Maître de conférences à la faculté des Lettres, université du Fayoum en Égypte. Spécialité : Linguistique et traductologie.

Haut de page
  • Logo Syndicat national des traducteurs professionnels
  • Revues.org